Peau d’âme


 

 

Peau d’Âme 

 

Coudonc, on prend Andrée Boucher pour Blanche-Neige, Lady Dy ou Penelope Cruz ? À la rigueur pour Cendrillon, on comprendrait la métaphore, mais là…les journalistes s’excitent  des critiques suscitées par la robe de la mairesse presque plus que sur les motifs de sa visite en France. Cette femme est un personnage de roman balzacien ; soit, mais les gens de Québec l’ont préférée à d’autres, plus beaux, mieux vêtus…

 

 Mais il s’agit d’une femme…On parle donc en termes de chiffons, de charme, de beauté…

 

Concentrons-nous sur les motifs de ses interventions plutôt que sur son corps. C’est une politique en France; pas une actrice à Cannes. Bon, d’accord, il y a une corrélation entre politique et actrice ( le féminin est ici employé à escient et  inclut évidemment le masculin : il y a équité… ). Tout de même…

 

Aurait-on les mêmes remarques pour un homme qui porterait un habit mal ajusté ? Non. Critiquez sur ses idées ( qui ne sont pas toujours lumineuses, je l’admets), pas son apparence. L’essentiel est invisible pour les yeux…Qui disait ça ??? Yves St-Laurent  ou Michel Girouard???      

 

 

 

Cet article a été publié dans Actualités et politique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s