Le Frère Untel


Décès du Frère Untel Le Frère Untel, malgré les voeux qui lui intimaient l’obéissance aveugle, a réalisé que s’il se taisait, c’est tout un peuple que l’on rendrait muet. Il a parlé. Et la Révolution Tranquille a commencé. Sans cette dizaine d’années où les Québécois ont commencé à croire en eux-mêmes, à s’instruire, à se cultiver, nous ne serions pas ce que nous sommes aujourd’hui. Il faut réaliser que nous avons une culture unique. Nous sommes un peuple malgré TOUT. L’oppression, la religion, la dépossession ne nous ont pas tués. Nous existons toujours. Mais pour combien de temps??? Nous devons probablement au Frère Untel ce réveil, cette prise de conscience. Il l’a payé très cher, mais le sacrifice en a valu la peine. Vive la langue française! Merci Jean-Paul Desbiens!
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s