Outaouais: Maisons d’édition en péril


J’ai appris, par le biais des oiseaux des sous-bois, que nos maisons d’édition outaouaises sont en péril. Manque de subventions, problèmes financiers et organisationnels. Bref, elles sont en mode coma et respiration artificielle.
 
Outre la tristesse de perdre nos maisons d’édition qui ont jusqu’à maintenant soutenu les efforts d’écriture des auteurs d’ici et produit des livres d’une grande qualité, il y a aussi l’immense perte que subiront les auteurs de la région. On n’en prend pas encore toute la mesure, mais si nos maisons d’édition régionales disparaissent, où nos auteurs publieront-ils le fruit de leur cogitation ? À Montréal ? Ils se buteront alors à une concurrence féroce. Il y aura beaucoup d’appelés, mais peu d’élus.
 
La région présente un potentiel littéraire indéniable, (j’en veux pour preuve l’AAAO qui compte près de 200 auteurs ) des écrivains qui incarnent l’esprit de l’Outaouais. Donc une couleur régionale unique qui disparaîtra probablement, noyée sous les manuscrits d’auteurs de toute la province. Ce qui faisait notre unicité, notre singularité, notre originalité va disparaître et notre capacité de diffusion s’amoindrir dans le meilleur des cas. 
 
L’heure est grave et décisive non seulement pour nos maisons d’édition, mais aussi pour tous les auteur(e)s de l’Outaouais.
 
Nous devons soutenir nos maisons d’édition. Mais comment ? Nous devons nous mobiliser.
 
Je m’informe et vous reviens là-dessus.     
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s