Le poète et fondateur du Salon du livre de l’Outaouais, Serge Dion, rend l’âme.


http://www.lapresse.ca/le-droit/arts-et-spectacles/201304/03/01-4637178-le-fondateur-du-salon-du-livre-rend-lame.php

 

59 ans, c’est trop jeune pour mourir.

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s