Justice et solidarité pour Vermillon


Jeudi soir a eu lieu un 5 à 7 regroupant plus d’une cinquantaine de personnes venues soutenir la maison d’édition du Vermillon.

Pourquoi cette mobilisation ? Parce que la maison d’édition a perdu, depuis quelques années, ses subventions du Conseil des Arts du Canada. Les temps sont durs pour les petites maisons d’édition, principalement pour celles qui travaillent en milieu minoritaire francophone.

Plusieurs auteurs sont venus témoigner de l’importance de Vermillon dans leur carrière littéraire, mais aussi de l’importance de Vermillon pour la communaut.é francophone de l’Ontario et du Canada. La petite maison d’édition dont le père, Jacques Flamand ( il a aussi fondé l’AAOF) ( association des auteurs de l’Ontario francophone) et la mère, Monique Bertoli ont porté les destinées sur leurs épaules et dans leur cœur, subit donc des coupures qui entravent la bonne marche de leur travail. Nous le savons tous, Vermillon est impliqué historiquement, culturellement, communautairement depuis 30 ans dans l’histoire des franco-ontariens.

D’autres personnes sont venues appuyer la cause. On a fait lecture de plusieurs lettres d’appui à la maison d’édition. Denis Vaillancourt, président de l’AFO ( Association de la francophonie de l’Ontario), Benoît Pelletier ex-député et ex-ministre, Jean Malavoy, ex-président de l’AAOF  ont manifesté leur désir de voir les subventions réajustées.

On a aussi parlé de la lettre de Jacques Lalonde publiée dans le Droit du 10 juin.

 

Yves Breton est venu présenter le dossier.

Lysette Brochu, Yves Saint-Denis, Andrée Lacelle, Nicole Champeau, Marcel Leroux, Serge Cham ont tenu des discours émouvants sur l’implication littéraire, culturelle et sociale de Vermillon.

On a aussi présenté à l’assistance les nombreux prix littéraires et les distinctions remportés par la petite maison d’édition. Et ils sont nombreux!

La manifestation de solidarité s’est tenue dans la fierté et la solidarité.

Souhaitons que le Conseil des arts révise sa position.

La soirée fut animée par une Lise Careau toujours aussi professionnelle. Une violoncelliste, madame Valérie Despax nous a charmés par sa douce musique et le restaurant Le Beaujolais de Gatineau nous a offert un fantastique buffet.

Superbe soirée.

 

CSC_0067 CSC_0068 CSC_0074 CSC_0081 DSC_0056 DSC_0057 DSC_0058 DSC_0059 DSC_0060 DSC_0061 DSC_0062 DSC_0063 DSC_0064 DSC_0065 DSC_0066 DSC_0069 DSC_0070 DSC_0071 DSC_0072 DSC_0073 DSC_0075 DSC_0076 DSC_0077 DSC_0078 DSC_0079 DSC_0080 DSC_0082 DSC_0083 DSC_0084 DSC_0085 DSC_0086Justice et solidarité pour Vermillon

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Justice et solidarité pour Vermillon

  1. ClaudeL dit :

    A-t-il été question des raisons pour lesquelles le Conseil des Arts retiraient ses subventions? Vermillon répond-t-toujours aux critères?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s