Je reviens de l’hôpital où je suis allée passer une radiographie prévue depuis longtemps. Sur une longue civière, une personne toute jeune, immensément maigre, plus un cheveu sur la tête, seule, immensément seule, attend…la nouvelle année. Un jeune homme ou une jeune femme ? Je ne sais pas.

Bouleversée, je peine à détacher mes yeux des siens. Elle (IL) le sait et ferme les siens. Moi, debout sur mes deux jambes, bien portante, je regarde la Mort. Parce qu’il s’agit bien d’elle qui a prend possession du corps de ce jeune.
Que faire ? Que dire ? Je baisse les yeux et rentre en moi et égoïstement, je prends conscience de ma chance présente.

Et je me dis que je dois profiter de la vie, de chaque minute parce qu’inéluctablement, elle viendra aussi pour moi. Comme pour vous.
Quel message de fin d’année ! Comme un uppercut.

Carpe diem ! On porte un toast à la vie 🙂 à la belle vie 🙂

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s