Soul pour un prisonnier politique. Bloganozart


Un de mes poèmes a été publié à paris dans cette revue. Bloganozart 🙂 Très jolie couverture. Poème en bas de l’image.

Bolganozart

SOUL POUR UN PRISONNIER POLITIQUE 

À toi, mon ami, mon frère,

Solo de jazz,

Longue plainte du saxophone.

Dans la nuit de ta cellule, écoute un peu :

Duo de piano,

Touches noires et blanches.

Tu n’es plus seul

Ma pensée t’accompagne

Quintette de chambre,

Piano, violon, alto, violoncelle et contrebasse.

Nous accordons nos instruments,

Nous répétons.

Commences-tu à entendre la musique ?

Grand Orchestre,

Tambours, flûtes, cuivres, guitares.

Clarinette, cymbales, hauts-bois

Ney, guembris, bendirs.

Nous trouvons l’accord.

Mélodies, Harmonies, Symphonies !

Big Band,

Chanteurs, micros, haut-parleurs, public.

Raïs, raps, noubas.

Nous faisons du bruit.

On nous entend.

Tu n’es plus seul.

Nous sommes là.

Un jour, bientôt, tu joueras ta partition,

Tu reprendras ton chant,

La mesure, le rythme de ta vie.

Et tes notes se mêleront aux nôtres

Mon ami, mon frère.

Ce jour-là,

L’amitié sera notre gamme

Et la liberté, notre composition.

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s