Chronique Rogers du 12 janvier


Mauvaise étoile de RJ Ellory

Un thriller qui représente très bien le genre. Ce n’est pas le premier livre de Ellory. Il y a de l’expérience là-dedans. Ce livre est destiné à ceux qui ont l’estomac solide et le cœur bien attaché.

Elliott et Clarence sont deux demi-frères. Ils n’ont pas le même père. D’ailleurs le père d’Elliott va tuer sa pauvre femme dans un accès de fureur. Les deux frères vont se retrouver d’orphelinat en orphelinat jusqu’à ce que le destin leur joue encore un tour épouvantable. Alors que Earl Sheridan, un tueur en série,  est conduit à la potence, une tempête va forcer l’arrêt du convoi à la maison de correction où les deux jeunes hommes sont enfermés. Ils seront kidnappés par Sheridan et ainsi leur vie va dévier encore plus. Elliott va glisser rapidement vers l’admiration de Sheridan. Il en fera son modèle alors que Clarence dont la morale est un peu plus normale va  réussir à se sauver de l’homme infâme et à tomber amoureux de Bayley Redman.

Ce livre-Là, je l’ai déjà dit, n’est pas pour tout le monde. Les descriptions des meurtres y sont très crues, elles dérangent beaucoup. On finit aussi par comprendre comment pensent les psychopathes et ça donne froid dans le dos. Particulièrement la description d’un viol alors que l’un des tueurs est en train en même temps de tuer la victime….On hurlerait pour elle.

Bien écrit, très efficace, Mauvaise étoile mérite plusieurs bonnes étoiles pour les amateurs du genre.

 

Mûres pour l’aventure de Danielle Pouliot chez Art Global

9 nouvelles littéraires qui présentent des femmes mûres donc de la quarantaine à la soixantaine. Elles sont encore belles, vivantes, vibrantes et, vous l’aurez compris, sont mûres pour l’aventure. On les suit de Montréal à Barcelone en passant par Zurich et Amsterdam dans un périple sensuel et sexuel. Naïves, craintives, hardies, ces femmes visitent les fantasmes féminins modernes. Les histoires sont parfois explicites, mais jamais je n’ai senti que l’on dépassait la limite de l’érotisme. On y sent bien tout le défi qu’il y a pour une femme mûre de s’organiser une vie amoureuse à la mesure de ses envies. Les textes sont pimentés d’un peu d’humour et d’ironie.

J’ai bien aimé. Très distrayant.

Montcalm et Wolfe de Roch Carrier

Là, on change complètement de créneau. Il s’agit d’un livre qui nous parle essentiellement d’histoire avec un grand H.

Deux grands personnages très connus, une guerre qui va changer le cours des choses.

Pourquoi l’Amérique du Nord n’est-elle pas française ?

Qui étaient ces deux grands généraux qui se sont affrontés sur les Plaines d’Abraham à Québec ?

Un livre vraiment intéressant où on apprend plein de petits détails.

Montcalm n’était pas si gentil qu’on veut bien le dire. Il était hautain, n’aimait pas les Canadiens-français, ne leur faisait jamais confiance. Il tenait aussi aux rangs, aux titres des gens. Les soldats étaient bien peu pour lui. Il détestait Vaudreuil qu’il tenait pour un incompétent. Vaudreuil le lui rendait bien. Les Canadiens sentent bien le mépris des officiers français.

Il paraît aussi que les soldats français étaient habillés d’uniformes très blancs et que dès l’apparition du soleil, ils brillaient. Difficile alors de se cacher du fin stratège qu’était le général Wolfe.

Wolfe, plus jeune, avait une stratégie incroyable. Il faisait pratiquer, pratiquer les soldats jusqu’à épuisement. Il croyait à la discipline.  Il se l’imposait d’ailleurs à lui-même. On apprend qu’il était de constitution fragile, qu’il était souvent malade et que le jour de la bataille, il était extrêmement souffrant ( un problème rénal).  Il va recevoir plusieurs balles lors de la bataille. Le sang gicle de partout. Il sait qu’il va mourir et se fait remettre en selle. Il apprend avant de mourir que les Français sont vaincus. Il dit : Tant mieux, je vais mourir content.  On dit que son corps a été conservé dans un baril de rhum.

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s