Mines, oléoducs, coupes à blanc, etc.


Je suis bien consciente de certains problèmes: les mines, les oléoducs, le transport du pétrole par trains, les coupes à blanc, etc.

Mais je suis aussi consciente que nous avons besoin de matériaux pour construire. Beaucoup de ces matériaux gisent sous terre.  Que faire ? Ça prend une solution.

Je pense aussi que les femme et les hommes  portent toujours des pierres précieuses…Que faire ? Ça prend une solution.

Nous avons besoin d’essence ( surtout qu’à peu près tout le monde a deux ou trois voitures dans l’entrée et surtout que, quand le prix de l’essence descend, les gens s’achètent des grosses voitures )  et l’essence pour arriver jusqu’à nous ( à moins que nous n’ayons tous et chacun notre petit puits ), elle doit voyager. Comment la faire voyager ? On cherche les moyens les plus économiques. Vous voulez payer $5.00 le litre d’essence ? Non. Vous voulez que les trains explosent dans les petites villes ou ailleurs ? NON. Que faire ? Ça prend une solution.

À moins que nous obligions tout le monde à emprunter les transports en commun et que nous interdisions la vente de toute voitures neuves.

Des autos électriques diminueraient notre besoin d’essence. Elles sont où les voitures électriques ? Mouais, on commence tout juste à les exploiter. C’est sans compter qu’il va falloir harnacher des rivières ou construire des champs d’éoliennes et ça non plus, ça ne fait pas l’affaire. Du nucléaire peut-être ? Nooonnnnnnnnnnn.

On a besoin de bois. On n’arrête pas de construire de nouvelles maisons. Je vous avise que le bois, il pousse en forêt. On peut certes, mieux exploiter la forêt, mais si on prend du bois dans telle forêt, que l’on va dans une autre pour en prendre d’autre et dans une autre encore pour compléter…ça coûtera plus cher. Vous voulez payer votre maison $800000é Non.

Tout a un prix. Et c’est ce prix qui détermine souvent nos actions collectives. Si on veut remplacer nos gestes fautifs, il faut trouver des solutions pour tous ( le bécyk, l’hiver, c’est pas pour tous… ) et considérer les prix à payer. Et surtout, assumer nos décisions.

Participons à trouver des solutions; pas à tout casser.

C’est comme les manifestations contre la violence policière où on pousse les policiers à bout et où on casse et on brûle tout. Ça non plus, je ne comprends pas.

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Mines, oléoducs, coupes à blanc, etc.

  1. Évidemment, les automobiles électriques pourraient peut-être faire diminuer la pollution, mais ce n’est pas assuré. En effet, cela dépend de la manière dont l’énergie électrique sera produite : charbon, gaz nucléaire ou hydro-électricité ? Le problème principal réside dans le fait que nous consommons trop, beaucoup trop.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s