Les hommes d’une autre époque…


Ces hommes-là sont des hommes de MON époque. C’est un moment où nous avons, nous les femmes, activement travaillé au féminisme, à faire valoir nos droits, à nous faire respecter comme des êtres intelligents et autonomes. Il le fallait! Tous les hommes n’étaient pas des abuseurs, mais, disons-le ainsi, le terreau était fertile…

Qui, de mon âge, n’a pas été victime de blagues salaces, de regards appuyés, de gestes déplacés ? Si je fais appel à ma mémoire, dans mon propre cas, au moins 7 événements  marquants me reviennent en mémoire; certains violents… Je pourrais facilement raconter ces événements. À quoi bon ? Si nous le faisions toutes, les agents de police ne seraient pas assez nombreux, les cours de justice seraient débordées. C’était une triste époque…

Je ne minimise pas ce qui est arrivé aux autres femmes pas plus que ce qui m’est arrivé à moi. Les gestes violents doivent être dénoncés. Les viols, les agressions physiques, le harcèlement doivent être dénoncés. Le problème, c’est que les femmes qui dénoncent vont voir leur vie fouillée de fond en comble, leur intimité va se retrouver sur la place publique ( fouille-t-on la vie des hommes ? Il faudrait commencer à le faire ) et certaines ne pourront plus jamais redevenir ce qu’elles étaient. On peut bien hurler, c’est ça qui va arriver et, malgré certaines évidences, certaines perdront leur procès.

Les hommes d’aujourd’hui ont changé. En bien, en mal, je ne sais pas ? Mais pas un seul ne pourra désormais dire désormais qu’il ne sait pas ce qu’est un consentement. On dit oui ou on dit non et NON, c’est non.

Un homme de mon époque me parlait de l’influence des films où on voyait un cowboy obliger une femme à l’embrasser. Elle frappait dans le dos de l’homme pour refuser ce baiser et soudainement, elle se laissait aller à l’extase. C’est ça, dit-il, le modèle de séduction qu’il avait…

Le monde change…Le respect de la femme, de son désir, est exigé. L’intimidation, c’est encore non. Ce sera toujours non.

Malheureusement, il existera toujours des violeurs, des batteurs de femmes, des abuseurs, des menteurs. À nous d’y voir et d’aider ces femmes à sortir de leur enfer. Mais attention à la chasse aux sorcières….Les hommes ne sont pas tous des bêtes féroces. Heureusement 🙂

 

Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s